Lectures du mois

Lectures mangas du mois : Mars 2021

Le mois de mars aura été un mois très riche en lectures puisque je me suis enfin décidé à commencer certaines séries dans ma PAL depuis un moment. Je me suis également laissée tenter par la redécouverte d’un univers, à travers l’une des œuvres d’Osamu Tezuka : Ayako.

Retrouvez dans cet article le bilan de mes lectures de mars – toutes excellentes par ailleurs.

Hana yori dango – tomes 1 à 18 : Hana yori dango est une série que je porte haut dans mon cœur, tellement j’aime l’histoire – malgré ses longueurs. Ce n’est pas mon premier shôjo mais il fait partie de ces titres que j’ai découverts au tout début de ma passion pour les mangas. C’est donc dire s’il m’a marquée.

Bien sûr, la série date et cela se fait ressentir surtout dans les comportements de certains personnages et les tropes utilisés par l’autrice. Le cliché garçon riche (héritier vivant dans un palais moderne) vs. la fille pauvre y est plus que présent. Malgré tout, Yoko Kamio réussit avec ces 18 premiers tomes à planter son récit, et nous montrer les personnages sous différents jours.

En plus, même si la romance est très lente à s’installer – ce qui m’avait dérangée à l’époque mais je comprends mieux à présent – de nombreuses péripéties secouent les héros. Ils en bavent littéralement ! On n’est donc jamais à l’abri d’un coup de théâtre et on n’a pas le temps de s’ennuyer. De même, le design des personnages s’améliore grandement !

Shugo chara – édition double – tomes 1 à 4 : Shugo chara! est ce titre trop mignon que je rêvais de relire un jour. En effet, comme nombre de mangas, je l’avais découvert en anime puis lu en scans (oui ce n’est pas bien, je sais mais maintenant je suis dans la légalité :D). Cela faisait un moment que je souhaitais l’intégrer dans ma collection et j’ai donc profité de cette édition double pour le faire. La première édition n’est plus commercialisée de toute façon.

Je redécouvre avec plaisir ce récit à la fois adorable, grâce à ses designs tout en rondeurs, et fantastique par le côté magical girl. Sans être totalement sombre, le manga aborde des thématiques sérieuses, mais adapté à l’âge cible. On a du drame, de la difficulté et des épreuves. Certes je n’ai plus 12 ans depuis bien longtemps mais ça continue de me parler.

J’émettrais tout de même un bémol sur l’étonnante compréhension des parents sur certains points. Ce n’est pas non plus super grave en soit. Mais c’est « drôle » à noter.

Spoiler
Amu et ses amis partent en pleine nuit régler un problème avec le big boss du manga. Mais sa mère (il me semble) lui dit qu’il n’y a pas de problème et qu’elle comprend qu’elle a une mission importante à accomplir. Soit. 🤣 Il y a aussi sa réaction quand elle découvre que sa fille héberge Ikuto depuis quelques jours et qu’il est dans sa chambre…

Ayako – lecture complète : Ayant publié une chronique sur la série récemment, je ne reviendrai pas en détails sur ma lecture. Simplement, je dirais que l’auteur a réussi à créer une histoire intéressante, qui peut mettre mal à l’aise sur certains aspects et qui offre un développement des personnages sur plusieurs dizaines d’années.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

C'est génial
0
Je suis ravi(e)
0
J'adore
2
Hum...
0
C'est absurde
0
Aena
Passionnée de mangas, anime et drama, j'ai créé ce blog afin de partager mes coups de cœur ainsi que mes déceptions.

Ça pourrait vous intéresser

0 0 votes
Note de l'article
S’abonner
Notifications pour les
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Plus d'articles dans :Lectures du mois

0 %