Lectures du mois

Lectures mangas du mois : Avril 2021

Un peu moins intense qu’en mars, avril m’a permis de relire quelques séries tout en en découvrant de nouvelles. Challenge one-shot du Choc des Titans oblige, j’ai principalement lu des volumes uniques… mais pas que.

Retrouvez donc mon bilan de lectures, plutôt satisfaisantes pour ce mois d’avril 2021.

Couverture du one-shot Nico says

Nico says : C’est un one-shot que j’ai acheté il y a quelques années auparavant et que j’ai décidé de relire. Ce recueil m’a fait autant d’effet que la première fois, à savoir que j’ai apprécié le côté sensuel qui s’en est dégagé, d’une part. D’autre part, Kahori Onozucca explore diverses situations qui peuvent également mettre mal à l’aise. Et cela rend les récits encore plus bouleversants. C’est notamment le cas du dernier récit.

Le style de dessin, pas dans l’esthétique à laquelle on peut s’attendre, déroute lui aussi. Mais je trouve qu’il correspond bien à l’ambiance.

Je ne suis pas un ange tome 1

Je ne suis pas un ange tome 1 : J’avais déjà lu cette série en scans, mais je voulais l’acheter depuis quelques temps car j’apprécie beaucoup Ai Yazawa et ses œuvres. C’est d’ailleurs l’une des rares encore disponible chez nous, à prix correct, vu qu’elle est de temps en temps réimprimée.

Ce premier tome m’a beaucoup plu. Il s’en dégage beaucoup de chaleur, de tendresse et de belles complicités. Midori est un véritable rayon de soleil qui sème la joie autour d’elle.

Nobles paysans tome 2

Nobles paysans tome 2 : Cette série est tout bonnement excellente et le tome 2 ne déroge pas à la règle. Pourtant, il s’est passé quelques années entre ma lecture du premier volume et celui-ci. Malgré tout, j’ai réussi à entrer dans les différentes histoires – indépendantes mais qui parfois se répondent.

Suivre le quotidien de cette famille de fermiers est à la fois touchant et hilarant ! Et on apprend énormément de choses, mine de rien, sur les conditions de travail du monde agricole, tout comme ses difficultés.

Couverture du one-shot Intrigues au pays du matin calme

Intrigues au pays du matin calme : Même après relecture, je reste subjuguée par la beauté de cette série, qui est assurément mon one-shot préféré de Natsuki Sumeragi.

Au côté du héros, on voyage à travers la Corée de la période Joseon (1392 – 1910). Le dépaysement est garanti et m’invite à chaque fois à l’évasion. Qui plus est, l’histoire se révèle captivante. L’autrice décrit à merveille le contexte historique dans lequel nos personnages se situent tout comme les problèmes de corruption associés.

Enfin, je salue le talent de la mangaka qui nous livre des planches de toute beauté, avec des décors sobres mais marquants.

Couverture du one-shot Un destin clément

Un destin clément : Cet autre one-shot de Natsuki Sumeragi m’a bien plus également. Il s’agit d’un recueil de différentes, mais qui possèdent un lien certain.

Là encore, j’ai été charmée par la poésie qui se dégage de ces récits, associée à la délicatesse du trait de l’autrice. C’était d’ailleurs très poignant !

Ayashi no ceres – tomes 1 à 4 : Tout comme Je ne suis pas un ange, Ayashi no ceres est un manga que j’ai découvert – sur les circuits moins légaux – à une époque où je n’avais pas trop les moyens d’acheter des mangas, plus que de raison (car je dépensais quand même beaucoup pour faire ma collection). L’occasion de le prendre dans son intégralité est apparue et je l’ai saisie.

J’entame donc ma lecture tranquillement avec ces 4 premiers tomes. L’histoire me plaît beaucoup, mêlant surnaturel, progrès scientifiques et légende. L’univers est assez sombre, à l’image de nombreux shôjo fantastiques des années 1990. Le rythme est très intensif, ce qui fait que nos personnages n’ont pas vraiment le temps de souffler. Je me suis déjà beaucoup attachée à l’héroïne ainsi que les deux personnages masculins qui gravitent autour d’elle. Le triangle amoureux est évident mais ça ne me dérange pas.

Couverture du one-shot Daruchan

Daruchan : Tout en couleurs, Daruchan est une jolie histoire qui m’a beaucoup touchée, notamment grâce à son héroïne, aussi mignonne que charmante.

Elle traite du masque social, de la condition de la femme et de l’apparence que l’on souhaite présenter au reste du monde. Le récit ne se veut pas un essai sur ce phénomène, mais il donne matière à réfléchir.

Couverture du one-shot Sous la bannière de la liberté

Sous la bannière de la liberté : Ce one-shot de Natsuki Sumeragi, que j’ai également relu en avril dernier, est un peu plus confus que les autres. J’ai notamment eu du mal à m’y retrouver devant la profusion de personnages et dans l’avancée de l’histoire. Il m’a donné l’impression d’être le moins achevé de tous ceux que j’ai lus jusqu’à présent. Après, c’était quand même sympa à lire, mais moins transcendant qu’Intrigues au pays du matin calme ou Un destin clément.

Ocean colored polaris

Ocean colored polaris : J’attendais ce titre depuis quelques temps, surtout grâce à sa couverture que je trouve sublime.

Ma lecture a été à la hauteur de mes attentes : l’histoire était très plaisante, les personnages super attachants, malgré un récit court. Heureusement, les chapitres bonus permettent de nous éclairer sur certaines choses et de les voir sous un angle différent.

Couverture du oneshot 9 lives man

x9 lives man : J’ai pris ce one-shot car il était disponible dans la librairie où j’étais. Très sympathique, avec du mystère, j’ai bien apprécié ma lecture. Comme nous sommes en juin et que je l’ai lu au début du mois d’avril, je n’ai plus beaucoup de souvenirs si ce n’est que j’ai passé un bon moment.

Le tout est très agréablement dessiné, pour mon plus grand plaisir !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

C'est génial
0
Je suis ravi(e)
0
J'adore
0
Hum...
0
C'est absurde
0
Aena
Passionnée de mangas, anime et drama, j'ai créé ce blog afin de partager mes coups de cœur ainsi que mes déceptions.

Ça pourrait vous intéresser

0 0 votes
Note de l'article
S’abonner
Notifications pour les
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Plus d'articles dans :Lectures du mois

0 %