Visionnages du mois

Visionnages drama & films : Janvier 2022

Je suis à peine en retard pour cet article – après tout le mois de février n’est pas encore terminé ! Sans plus de bavardages, je vous propose mes avis rapides sur les drama et films vus en janvier dernier. Et il y en a !

Drama

Avant de me mettre à regarder de nouvelles séries, je tenais à achever celles en cours. D’autant plus que je ne dois pas trop augmenter ma liste de drama mis en pause ! J’ai quand même réussi à caler un petit drama de quelques épisodes de 5 minutes chacun : The ingenuity of the house husband, une série dérivée de La voie du tablier.

Drama terminés

Affiche du drama coréen Taxi driver

Taxi driver – épisodes 11 à 16 : Après quelques mois de pause, j’ai repris le visionnage de cette excellente série pour la terminer.

Cette deuxième partie reste palpitante quoique beaucoup plus dure, surtout pour nos personnages. Les activités souterraines de la compagnie Rainbow commencent à se faire connaître. La vie de ses membres est également en danger… Le retour de bâton n’est pas loin lui non plus. Je ne vais pas trop en dire, sinon je risque de vous gâcher l’histoire – et pour moi c’est important de la découvrir par soi-même. En tout cas, ces derniers épisodes ont été riches en émotions, rebondissements et révélations !

Note : 4 sur 5.
Affiche du drama chinois Heart of loyalty

Heart of loyalty – épisodes 11 à 24 : Mon impression sur ce drama lors de la première partie se vérifie dans cette deuxième moitié. J’ai beaucoup aimé cette série, sans prise de tête, facile à voir mais quand même émouvante.

Les personnages sont tous fort attachants ! Même s’il y a un peu de noble idiocy dans le récit, ça reste mesuré et les malentendus sont vite résolus.

Forcément, comme ce qui est sous-entendu en première partie commence à se révéler dans la seconde, celle-ci est beaucoup plus sombre et triste.

Note : 4 sur 5.
Affiche du drama chinois Song of youth

Song of youth – épisodes 8 à 43 : Au vu du nombre d’épisodes regardés, on peut dire que j’ai grandement consacré mon mois à ce drama.

Ce qui est intéressant ici c’est de voir le rôle des femmes au sein des familles (aristocrates ou non), dans une société où elles sont moins bien considérées. Ce sont quand même elles qui gèrent les finances (tenue des livres de comptes, etc.) !

L’héroïne, Shao Chun, tient une place prépondérante grâce à ses talents, si bien que tout le monde vient la voir pour résoudre ses problèmes – ou elle finit par mettre le nez dans les affaires des autres. Mais on l’aime quand même !

Et les hommes dans tout ça ? Ils sont plutôt au second plan mais pas non plus absents de la scène.

Note : 4.5 sur 5.
The ingenuity of the house husband

The ingenuity of the house husband : Une petite série très sympathique, au format court et qui permet de passer un agréable moment.

Il s’agit d’un spin-off de la série La voie du tablier, dont le drama m’intéresse beaucoup – tout comme le manga. Comme je n’avais pas lu le résumé (pour ne pas me spoiler), je ne savais pas trop où me situer dans l’univers. Puis petit à petit j’ai compris. En cela, c’est bien construit.

Le personnage principal réalise toutes sortes de techniques pour bien entretenir sa maison, bien faire à manger, etc. C’est super drôle ! Et quand on comprend pourquoi il le fait, ça le devient encore plus.

Note : 4 sur 5.

Drama en cours

Affiche du drama japonais Gokusen

Gokusen – épisodes 1 à 3 : On va rendre à César ce qui est à César, à savoir que c’est grâce à TikTok que j’ai eu envie de regarder le drama. Cette série me tente depuis des années, mais à force de regarder des mini-scènes sur le réseau social, j’ai eu l’envie irrépressible de m’y mettre.

Outre le côté un peu kitsch de la réalisation par certains moments, j’aime beaucoup l’histoire. Yankumi est par ailleurs une prof très touchante et le décalage entre sa situation familiale est hilarant. J’adore aussi quand elle prend son air sérieux : ses subordonnés, qui la connaissent bien, nous font comprendre à quel point il ne faut pas la chercher.

Ça m’agace un peu de ne pas l’avoir regardé plus tôt car à l’heure actuelle la qualité vidéo de ce que je regarde me fait mal aux yeux 😛

Films

Participant à deux challenges consacrés aux films asiatiques, j’ai commencé 2022 sur les chapeaux de roue en regardant 5 films différents.

Affiche du film Along with the Gods: The Two Worlds

Along with the Gods: The Two Worlds : Pour le challenge ABC des films, j’ai voulu commencer par ce long-métrage coréen. Il me tentait depuis un petit moment.

Ce film m’a fait passer un excellent moment, entre sourires (certaines situations prêtent quand même à cela), émotions et tension vraiment palpable. Les dernières scènes, forcément plus intenses, m’ont beaucoup touchée. On apprend à connaître le héros et sa vie au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire.

Les trois gardiens qui l’accompagnent forment une équipe à la fois loufoque et adorable.

Note : 4 sur 5.
Affiche du film The blade of the immortal

Blade of the immortal : Au début, je n’avais pas forcément fait le rapprochement avec le manga L’habitant de l’infini dont ce film est issu. Ne me jetez pas la pierre, je ne l’avais pas lu ! x)

Ce film m’a bien plu. Le début m’a toutefois déroutée. On est forcément dans quelque chose de sombre, avec de l’hémoglobine à foison mais ça passe « encore ». Je mets quand même des guillemets car le film est classé PG12 et Netflix le met dans la catégorie 16+.

L’histoire de cette rencontre entre un ancien samouraï qui ne peut pas mourir et une jeune fille qui tente de venger la mort de sa famille est très intéressante en soi, et émouvante.

Note : 4 sur 5.
Affiche du film The Fable

The Fable : J’étais à la recherche d’un film plutôt comique, et c’est ainsi que je suis tombée sur cette adaptation du manga éponyme.

J’ai passé un excellent moment, entre rires et quelques frayeurs ! Le personnage de The Fable est excellent à lui tout seul, mais son entourage l’est tout autant. Le voir s’adapter à sa nouvelle vie m’a fait beaucoup rire.

D’ailleurs, j’ai tellement aimé que cela m’a donné envie de commencer le manga. Je le prendrai sûrement en numérique parce que je manque cruellement de place…

Note : 4.5 sur 5.
Affiche du film Chungking express

Chungking express : Je voulais regarder ce film depuis quelques temps, et le site france.tv m’en a donné l’opportunité. En effet, il est disponible sur la plateforme jusqu’à fin juin !

Chungking express, c’est une expérience cinématographique en soi. D’un point de vue visuel, dans la première partie, nos yeux ne savent plus trop où donner de la tête. La caméra suit à la trace la course effrénée d’une jeune femme dans les ruelles de Lan Kwai Fong. La deuxième partie m’a surtout marquée par la présence de California dreaming, que la jeune serveuse, Faye, écoute et réécoute sans cesse.

Bien sûr, je ne peux pas résumer ce film à ces deux éléments tant il offre à regarder. Et il m’est assez difficile d’en parler sans trop en révéler, surtout à cause de son côté immersif. On est littéralement happé dans l’univers quotidien des personnages, à un moment clé de leur vie. On les suit quelques temps puis vient l’heure de les quitter.

La réalisation nous offre des scènes de toute beauté, qui demeurent encore aujourd’hui, iconiques. Je ne peux que vous inviter à le regarder !

Note : 5 sur 5.

Et vous, quels drama et/ou films avez-vous regardé en janvier dernier ?

Une réaction par rapport à l'article ?

C'est génial
0
Je suis ravi(e)
0
J'adore
1
Hum...
0
C'est absurde
0
Aena
Passionnée de mangas, anime et drama, j'ai créé ce blog afin de partager mes coups de cœur ainsi que mes déceptions.

Ça pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles dans :Visionnages du mois

0 %