Visionnages du mois

Visionnages drama : Juin – Décembre 2021

Au même titre que les animes, je vous présente aujourd’hui l’ensemble des drama regardés au cours de ces 6 derniers mois. Là encore, c’est plus pratique pour moi de procéder ainsi, d’autant que je n’ai pas retracé aussi exactement les périodes pendant lesquelles je les ai vus.

Comme il y a beaucoup d’entrées, j’ai séparé selon que le drama a été terminé au cours de cette période ou s’il est encore en cours à l’heure actuelle. Et mine de rien, pour une fois, j’en ai fini un sacré nombre – plus que je ne l’aurais cru !

Drama terminés

Affiche du drama chinois The sword and the brocade

The sword and the brocade – épisodes 28 à 45 : J’en parlais lors de mon précédent bilan mais The sword and the brocade a été un véritable coup de cœur, qui a su le rester malgré le nombre important d’épisodes.

Le développement de la romance, assez tranquille et progressif, m’a beaucoup plu. Je suis consciente que cela peut ne pas satisfaire tout le monde.

De plus, ce drama dépeint avec beaucoup d’intérêt différents portraits de femmes, protagonistes et antagonistes ont toutes quelque chose de charmant – même si ça ne m’a pas empêchée d’être parfois exaspérée par la « méchante ». Ça mériterait vraiment un article.

Note : 4.5 sur 5.
Affiche du drama chinois Put your head on my shoulder

Put your head on my shoulder : Commencé pour la deuxième partie du challenge relais organisé par JustB du blog Juste un drama, j’ai pris mon temps pour regarder ce drama chinois bien sympathique.

C’est mignon à souhait, avec un héros qui pourrait paraître le cliché du gars froid mais qui en est tellement loin quand on gratte la surface – légère au demeurant. Je n’ai jamais vu plus adorable !

Ce qui est intéressant également, c’est qu’on entre un peu plus dans l’univers estudiantin, à la charnière entre la fin des études et l’entrée dans la vie active.

Note : 4 sur 5.
Affiche du drama coréen Squid game

Squid game : Dire que Squid game a bien marché est sûrement un doux euphémisme tant on en a entendu parler pendant des jours voire des semaines. Le drama m’intéressait de base depuis que j’ai appris sa sortie, mais c’est à force de voir qu’il allait monter dans les tendances que je me suis mise à le regarder ! Eh oui, je crains toujours d’être spoilée – surtout dans une série comme celle-ci où c’est important de ne pas savoir ce qu’il advient des personnages en avance, au risque de gâcher le dénouement…

Ce survival m’a tenue en haleine pendant trois jours car je n’ai pas réussi à me décrocher du drama. Il me fallait connaître la suite. L’histoire met en scène des personnages que l’on peut considérer comme des parias, pour certains. D’autres sont carrément des enflures.

Le mélange contradictoire entre les jeux d’enfants et l’enjeu dangereux de ces derniers fonctionne à merveille ! C’en est d’autant plus glaçant que la première épreuve met tout de suite dans l’ambiance…

Note : 4.5 sur 5.
Affiche du drama japonais Alice in Borderland

Alice in Borderland : Après Squid game, j’ai enchaîné rapidement sur Alice in Borderland. Cette adaptation du manga de Hiro Aso m’intéressait depuis sa sortie et j’avais tenté une partie du premier épisode, l’année dernière.

Que les choses soient claires AiB et SG n’ont rien à voir. Certes le côté survival et jeu fait qu’on pourrait les rapprocher, mais c’est tout.

Alice in Borderland m’a beaucoup plu ! J’ai regardé les épisodes en un temps très court. Je me suis beaucoup attachée aux personnages. D’ailleurs, beaucoup de choses sont abordées et il me tarde de découvrir la deuxième saison.

Note : 4.5 sur 5.
Affiche du drama chinois Rebirth for you

Rebirth for you : C’est en parcourant la chaîne YouTube de weTV, en attendant les épisodes de Novoland: Pearl eclipse, que je suis tombée sur ce petit drama bien sympathique. Je n’avais pas spécialement d’espoirs placés dans cette série de 40 épisodes. De fait, j’ai enchaîné les épisodes à vive allure.

On ne donne pas dans l’original sur certains aspects mais le caractère de l’héroïne m’a tout de suite plu. De même que le héros a rapidement trouvé un place dans mon cœur. Les difficultés qu’ils rencontrent sont assez nombreuses et les ennemis assez persistants (pour ne pas dire casse-cou*lles). J’en aurais bien assommé certains…

L’autre plus : les costumes sont magnifiques et certains plans sont de toute beauté. Moi qui adore les décors raffinés, je suis servie !

Note : 4 sur 5.
Affiche du drama coréen Racket boys

Racket boys : Un petit drama tendre, mignon mais terriblement touchant ! C’est un concentré de douceur et il m’a beaucoup aidée à me remettre de ma pause drama.

Tout comme l’affiche, l’histoire est solaire et fait du bien au moral. Alors bien sûr, la compétition n’est pas oubliée, mais à la manière d’une leçon de vie, chaque match est l’occasion pour nos personnages de grandir.

Tous forment d’ailleurs une jolie bande de copains, qu’on adore voir se rassembler soit chez Hae-Kang soit chez sa voisine ! Et les villageois, à la personnalité bien trempée, sont absolument adorables !

Note : 4.5 sur 5.
Affiche du drama chinois Novoland: Pearl Eclipse

Novoland: Pearl Eclipse : Le retour de Yang Mi dans un drama historique est toujours, pour moi, la raison principale de le commencer. Ici, on surfe entre « fantastique » (très léger) et historique avec un aspect politique en toile de fond.

Si au départ je m’attendais à quelque chose de différent, j’ai finalement été séduite par la deuxième partie de l’histoire. La première a mis du temps à s’installer, faute sûrement à un nombre d’épisodes prévus supérieur à ce qui a été diffusé. Tandis que la seconde, pour boucler la fin de l’intrigue, a été un peu trop rushée… Mais c’est celle que je préfère.

Les décors sont de toute beauté, alliant minimalisme d’une part et surenchère de l’autre. On sent le budget conséquent alloué à cette série.

Note : 3.5 sur 5.
Affiche du drama coréen The king's affection

The king’s affection : Ce drama m’a particulièrement marquée, si bien que j’en parle dans mon bilan de 2021. C’est assez difficile, à quelques jours d’intervalle, d’en reparler mais je vais tenter l’exercice.

Pour résumer, j’ai adoré l’alchimie entre les deux héros, le côté gender-bender est également bien géré et crédible. Bien sûr, les décors sont de toute beauté.

D’ailleurs, j’ai autant été en stress vers la fin qu’attendrie dans les premiers épisodes. Comment résister aux bouilles de Rowoon ?

Note : 4.5 sur 5.
Affiche du drama coréen Mad dog

Mad dog : Après Squid game et Alice in Borderland, j’étais en pleine période « thriller ». C’est donc comme ça que j’ai jeté mon dévolu sur Mad dog, un drama de 2017 récemment entré dans le catalogue de Netflix.

Cette série est très prenante, et ce, jusqu’au bout. Il fallait le faire ! Aux côtés des personnages, on lève le voile sur les circonstances d’un crash aérien et plus l’on touche du doigt la vérité, plus on s’aperçoit qu’on en est bien loin.

Un peu comme Taxi driver (dont je parle plus loin), ce drama met en scène un groupe de personnages et on s’attache facilement à eux. La team de Mad Dog est super adorable et touchante !

Note : 4 sur 5.
Affiche du drama japonais From 5 to 9

From 5 to 9 : Cette adaptation du manga de Miki Aihara est la dernière série que j’ai regardée et terminée en 2021 dans le cadre du challenge rattrapage de drama. Je ne misais pas spécialement un kopeck dessus, espérant simplement passer un agréable moment. Et ce fut le cas.

Non seulement j’ai beaucoup apprécié mon visionnage, mais j’ai aussi beaucoup ri et été très émue. Le personnage de l’héroïne, qui nourrit le rêve d’aller à New York, est super adorable. Sa famille m’a également beaucoup amusée !

Il y a bien sûr quelques écueils et difficultés qui viennent s’ajouter avant le dénouement pour donner un peu plus d’enjeux. Je regrette simplement que leur résolution prenne autant de temps – en comparaison de l’installation de l’histoire.

Note : 3.5 sur 5.

Drama en cours

Affiche du drama coréen Search WWW

Search: WWW – épisodes 7 et 8 : Je n’ai pas beaucoup avancé dans le drama, alors qu’à la base je voulais le voir dans le cadre du challenge de rattrapage.

Alors, j’adore l’univers (les moteurs/portails de recherche – surtout quand on sait à quel point ils ont une place prépondérante en Corée) et la complicité entre les héroïnes. Si on parle de la photographie, celle-ci est de toute beauté ! Par contre, la romance me laisse de marbre. Il n’y a pas spécialement de manque d’alchimie entre les deux acteurs et les deux personnages sont mimi, mais je ne sais pas, il me manque l’étincelle pour fondre. J’ai presque envie de zapper ces passages.

Affiche du drama coréen Taxi driver

Taxi driver – épisodes 3 à 10 : Sur cette deuxième partie de l’année, j’ai avancé très tranquillement dans mon visionnage. Mis à part deux épisodes qui m’ont un peu moins intéressée, j’ai beaucoup aimé ce que j’ai vu.

L’intrigue s’approfondit, tandis que la procureure touche du doigt les secrets qui entourent cette compagnie de taxis.

Le drama aborde des sujets – de société – assez sérieux, questionnant sur la notion de bien et de mal.

J’adore toujours autant la complicité entre les membres de Rainbow : ils sont tellement drôles, mais aussi super touchants, quand on en sait plus sur leur passé.

Affiche du drama chinois Heart of loyalty

Heart of loyalty – épisodes 1 à 10 : Un petit drama que j’ai là aussi commencé sur un coup de tête en voyant quelqu’un en parler sur Twitter. Il n’a certes pas beaucoup de budget mais ce qu’il fait il le fait bien. Ces 10 épisodes (quasi la moitié de la série qui en fait 24) m’ont bien plu.

J’adore le caractère assez intrépide de l’héroïne (quoique trop téméraire, mais elle ose) associé à ce détective un peu psychorigide mais pas si glacial que ça.

Affiche du drama chinois Song of youth

Song of youth – épisodes 1 à 7 : Je voulais commencer Song of youth depuis l’annonce de sa sortie et je suis contente d’avoir sauté le pas. Merci à l’algorithme de YouTube !

Ce tout début de série est très plaisant, plantant le décor de l’histoire. Celle-ci se passage au sein d’une famille aristocrate, les Sun, et plus particulièrement le destin de ses 4 fils.

Depuis ce bilan, j’ai terminé le drama, donc je ne saurais pas dire ce qu’il se passe précisément dans ces épisodes. En revanche, mon ressenti était totalement positif, puisque là encore j’ai vu ceux-ci en peu de temps (quelques jours).


Et vous, quels drama avez-vous regardé ces derniers mois ?

Une réaction par rapport à l'article ?

C'est génial
0
Je suis ravi(e)
0
J'adore
0
Hum...
0
C'est absurde
0
Aena
Passionnée de mangas, anime et drama, j'ai créé ce blog afin de partager mes coups de cœur ainsi que mes déceptions.

Ça pourrait vous intéresser

2 Commentaires

  1. Bonsoir , je suis tombée sur votre blog par hasard , sur quel site regardez-nous les drama sous-titré en français ? Mis à part sur viki et Netflix . Les dramas « Rebirth for you » ,  » Novoland: Pearl Eclipse » , sont disponibles quelques part en version VF , j’aimerais beaucoup les regarder. Merci ! Bonne soirée !

    1. Bonsoir, je ne sais pas s’il existe des versions sous-titrées en français pour ces deux drama. Pour ma part, je les ai regardés sur les chaînes YouTube de WeTV mais les sous-titres étaient anglais. Je suis désolée de ne pas pouvoir plus vous aider 😢

      Bonne soirée également !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles dans :Visionnages du mois

0 %
%d blogueurs aiment cette page :