Lectures du mois

Lectures mangas du mois : Mars 2020

0
lectures mangas mars 2020

Après avoir présenté mes achats et visionnages du mois, voici le dernier bilan mensuel que je vous présenterai chaque fois : les lectures mangas.

Mes lectures mangas de mars sont à l’image de mes achats : que du shôjo ! *rires* J’en ai surtout profité pour descendre ma PAL, qui est conséquente – bien que malgré le confinement je ne puisse pas y accéder en totalité.

De manière globale, j’ai bien apprécié l’ensemble de mes lectures. Que ce soit Yona, Mon coloc’ d’enfer ou @Ellie, j’ai passé d’excellents moments et je n’ai qu’une hâte : pouvoir mettre la main sur la suite ! Pour Yona, ça reste encore facile vu mon retard d’environ 10 tomes.

Galvanisée par cette frénésie de lecture, j’ai lu deux one-shot qui traînaient depuis quelques temps et n’attendaient que d’être ouverts et découverts. Enfin, j’ai poursuivi la série Moving forward, que j’adore énormément et ai fini le shôjo de la catégorie “Feel good” chez Akata, Trop jeune pour moi.

Couverture du tome 5 de Mon coloc' d'enfer

Mon coloc’ d’enfer tome 5 : Ce 5e tome confirme mon appréciation pour cette série. Même si on reste assez chaste (et heureusement car l’héroïne est encore mineure), ça bouge davantage avec l’arrivée de nouveaux personnages.

Le coup de crayon me plaît toujours autant, et j’adore voir Matsunaga dans toutes les expressions possibles !

Globule – Une vie de jeune lapin : Ce one-shot se veut le spin-off de Globule – Une vie de lapin, sauf que le récit se passe au cours de la jeunesse de la petite Globule. On en apprend plus sur la rencontre entre cette lapine au regard particulier et son maître, l’auteur du manga. C’est super chou, même si ça ne casse pas trois pattes à un canard. Le format en 4 cases ajoute du dynamisme. Bien que les scènes s’enchaînent chronologiquement, ça reste parfois décousu. L’auteur réussit quand même à rendre ce petit animal trop chou et ses attitudes sont bien dépeintes.

Tue-moi plutôt sous un cerisier : Un autre one-shot qui était dans ma PAL depuis quelques temps et que j’ai bien aimé. Le contraste entre la couverture très poétique et le titre (ainsi que le contenu) plutôt sombre donne une autre dimension au récit. L’auteure réussit à nous transporter dans son univers et nous mener là où elle veut. Le final est tout aussi surprenant.

Moving forward tome 9

Moving forward tome 9 : J’ai repris ma lecture de ce formidable manga. Chaque tome m’émeut et dans celui-ci on sent que le dénouement est proche (plus que deux tomes). Si notre héroïne a bien changé, il reste certains points qu’elle doit travailler. J’attends de voir la suite, mais je suis sûre que je ne serai pas déçue.

 

@Ellie tomes 5 à 7 : @Ellie c’est comme un petit bonbon tout doux et super adorable. Les personnages sont toujours aussi mignons et plaisants. La relation entre Ômi et Ellie bouge beaucoup, pour mon plus grand plaisir.

L’arrivée d’un autre protagoniste, pour le moins étrange, donne également un bon coup de pied dans la fourmilière. Je crains souvent les triangles amoureux car ils ne servent souvent que de faire-valoir et d’accélérateur de mise en relation (ou mettent quelques embûches au couple) mais là ça va. À voir ce que donne la suite !

Plus jeune que moi tomes 2 et 3 : C’est un petit shôjo que j’avais commencé dès sa sortie, étant très intéressée par le concept “feel good” vendu par l’éditeur. De temps en temps c’est agréable de lire quelque chose qui fasse du bien. Et en effet, je confirme que Plus jeune que moi c’est un shôjo qui ne se prend pas la tête. Il propose une histoire classique mais sympathique. J’ai enchaîné rapidement les tomes 2 et 3, tout en n’ayant pas eu l’impression de m’ennuyer.

La mangaka développe suffisamment ses deux héros pour qu’on ait envie de nous identifier à eux, bien que j’aurais aimé davantage connaître leurs familles respectives.

Yona – Princesse de l’aube tomes 13 à 19 : Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu Yona, et ayant accumulé un retard important, j’ai souhaité réparer tout ça ! Le point positif c’est que je n’ai pas eu trop de mal à me replonger dans le récit.

Ces tomes introduisent de nouveaux enjeux pour notre héroïne et ses dragons. C’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur le pays qu’elle était censée diriger plus tard, ainsi que sa situation géopolitique avec ses voisins.

En plus d’avancer dans l’histoire, les quatre derniers tomes que j’ai lus sont l’occasion d’en apprendre plus sur chacun des dragons côtoyant la princesse. Ainsi, on découvre le passé tout comme les peurs/doutes de ces derniers. On comprend donc mieux leurs réactions.

Aena
Passionnée de mangas, anime et drama, j'ai créé ce blog afin de partager mes coups de cœur ainsi que mes déceptions.

Visionnages du mois : Mars 2020

Précédent

The rise of phoenixes

Suivant

Vous aimerez peut-être

Commentaires

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans la catégorie Lectures du mois